Apnées du sommeil et santé connectée | ResMed

Apnées du sommeil et santé connectée

Patient engagement using new technology to improve adherence to positive airway pressure therapy

Malhotra A et al. Chest. 2018.

Plusieurs études montrent que les outils de santé connectés conduisent à des résultats : Observance améliorée, meilleurs efficacité, meilleur prise en charge des patients. Ci-après les dernières publications qui démontrent ces résultats.

L’étude : Une analyse rétrospective sur plus de 128 000 patients traités pour leurs troubles respiratoires du sommeil avec des dispositifs de PPC permettant un monitoring des données à distance par un médecin spécialiste du sommeil ou par le patient lui-même via l’application myAir (disponible sur internet ou smartphone).

Résultats : Les données publiées révèlent que les patients qui utilisent des outils de coaching pendant leur traitement par PPC sont significativement plus observant à leur traitement.

Les patients qui n’utilisaient pas myAir mais qui étaient uniquement télésuivi avec AirView amélioraient également leur observance dans une moindre mesure: 70% d’entre eux rentraient dans les critères d’observance1 défini par le système de santé américain (Medicare) contre seulement 50% des patients non télésuivis2.

myair-airview-no-monitoring-resmed
“Cette nouvelle étude montre que les outils de coaching en ligne permettent d’engager les patients dans leurs traitements des troubles respiratoires du sommeil et améliorent significativement leurs observances et leurs adhésions à leurs traitements. Bien que cette étude se soit focalisée sur les patients utilisant des dispositifs de PPC, nous pensons que ces résultats mettent en exergue l’intérêt des outils de coaching en ligne pour améliorer l’observance à un traitement médical en général. »

Adam Benjafield, PhD – ResMed Vice President Medical Affairs

Empowering the sleep apnoea patient.

PwC, 2016.

L’étude : Sur une période de 3 mois, les données anonymes d’utilisation quotidienne de PPC de plus de 23 000 patients SAOS en Allemagne, Royaume-Uni et Irlande ont été analysées3. Les patients étaient suivis dans des centres du sommeil et par des prestataires de santé à domicile. Ils étaient tous télésuivis par leurs infirmières ou médecins spécialistes du sommeil. Plus de 1800 patients étaient également utilisateurs de l’outil de coaching myAir.

Résultats : L’étude PWC montrait que les patients qui utilisaient les outils de coaching étaient également ceux qui utilisaient le plus leurs dispositifs de traitement.

  • Les patients qui utilisent l’outil de coaching myAir, utilisent en moyenne leur dispositif de PPC 46 minutes de plus par nuit que les autres patients 2
  • L’observance moyenne sur une semaine, chez les nouveaux patients traités par PPC, est de 76% chez les utilisateurs de l’outil de coaching myAir contre 71 chez les autres 3.

“Au cours des dernières années, l’introduction du télésuivi a permis aux centres du sommeil et aux prestataires de santé à domicile d’agir pro-activement pour aider les patients qui débutaient un traitement par PPC. Avec l’outil de coaching myAir, le télésuivi passe à un niveau supérieur, et cette étude confirme qu’un patient qui utilise un outil de coaching connecté présente une meilleure adhésion et une meilleure observance au traitement qu’un patient non connecté. »

Christian Käfling, PwC

myair patients use their device an average 46 minutes longer per night

 

A telehealth program for CPAP adherence reduces labour and yields similar adherence and efficacy when compared to standard care.

Munafo D, et al. Sleep Breath 2016.

L’étude: Une évaluation de l’efficacité et de la charge de travail que représente l’utilisation d’un système de télésuivi par rapport à une prise en charge standard chez des patients SAOS nouvellement diagnostiqués.

Résultats: le programme de télésuivi peut réduire les besoins de suivi tout en maintenant l’observance du patient.

Le temps de suivi nécessaire par patient était significativement réduit passant de 58.3 minutes dans le groupe suivi selon la pratique habituelle à 23.9 minutes dans le groupe de patients télésuivis. La majorité des patients composant ce groupe rapportait que cette nouvelle prise en charge dépassait leurs attentes.

 

Telemedicine-based proactive patient management during positive airway pressure therapy.

Holger Woehrle, et al. Somnologie, January 2017.
Results from ResMed Germany Healthcare, a German home care provider

L’étude: A partir de données transmises par un important prestataire de santé à domicile allemand, il a été évalué l’impact sur le taux d’arrêt de traitement d’une prise en charge utilisant des outils de télésuivis par rapport à une prise en charge habituelle.

Résultats: une stratégie de prise en charge proactive, utilisant les données tirées du télé-suivi, était associée à un pourcentage plus faible d’arrêt de traitement à long-terme.

  • Au cours de la première année de traitement, le taux d’arrêt de traitement était significativement plus faible (5.4% vs 11.0%; p < 0.001) et le la durée de traitement avant l’arrêt plus long (348 ± 58 vs 337 ± 76 days; p < 0.05), dans le groupe avec télésuivi.
  • L’analyse statistique multivariée montrait une réduction du risque d’arrêt de traitement par PPC dans le groupe avec prise en charge proactive versus prise en charge habituelle (hazard ratio 0.48, intervalle de confiance à 95% : 4–0.57).
  • Les résultats étaient également cohérents dans les sous-analyses par genre, type de dispositif de PPC et chez les patients âgés de 40 ans et plus. Il est à noter que dans le groupe de patients âgés de moins de 40 ans, le risque d’arrêt de traitement par PPC était similaire dans les 2 groupes (prise en charge proactive ou prise en charge habituelle).

 

Retrospective descriptive study of CPAP adherence associated with use of the ResMed myAir application.

S Lynch, et al. ResMed Science Center, ResMed Ltd, Sydney, Australia, 2015.

L’étude: Une étude rétrospective réalisée à partir des données anonymisées de 2343 patients, décrivant l’utilisation de myAir.

Résultats: la prise en charge utilisant myAir était liée à une plus grande observance à la PPC.

  • Les chercheurs ont mis en évidence que 83.9% des patients nouvellement traités par PPC qui utilisaient myAir en plus d’une prise en charge standard rentraient dans les critères d’observance défini par le système de santé américain (Medicare)
  • A noter également, 75.4% des patients étaient observant au traitement dès les 30 premiers jours, la durée médiane pour rentrer dans les standard d’observance définis par Medicare était de 23 jours.

 

Lectures complémentaires

  • Munafo D et al. A web based automated messaging program for CPAP adherence coaching reduced the coaching labor required while yielding similar adherence and efficacy to standard of care coaching. American J Respir Crit Care Med 2014;189:A6570.
  • Wozniak DR, Lasserson TJ, Smith I. Educational, supportive and behavioural interventions to improve usage of contin- uous positive airway pressure machines in adults with obstructive sleep apnoea. Co- chrane Publication, 2014
  • S Lynch, BID, RN; A Blase, BS; A Wimms MScMed; L Erikli, RN; A Benjafield, PhD; C Kelly, PhD; L Willes, MS. Retrospective descriptive study of CPAP adherence associated with use of the ResMed myAir application. ResMed Science Center, ResMed Ltd, Sydney, Australia, 2015
  • Konikkara J, Tavella R, Willes L, Kavuru M, Sharma S. Early recognition of obstructive sleep apnea in patients hospitalized with COPD exacerbation is associated with reduced readmission. Hospital Practice 2016

Pour aller plus loin

De nombreuses publications cliniques reconnaissent les orthèses d’avancée mandibulaire pour traiter les apnées obstructives du sommeil et le ronflement.

En savoir plus

L’étude FACE est une cohorte observationnelle prospective qui a pour objectif de fournir des données à long terme sur la morbi-mortalité chez les patients présentant une insuffisance cardiaque (HFrEF et HFpEF), éligibles à la VAA (ASV en anglais).

En savoir plus

Apnées centrales sous PPC : nouvelles perspectives apportées par une analyse “Big data” de données de télésuivi ResMed.

En savoir plus

ResMed soutient et s’engage activement dans les projets de recherche

Nous croyons en la nécessité de soutenir une recherche clinique éthique et indépendante, menée par des chercheurs tiers qualifiés.

 

 

* Le traitement par ventilation auto-asservie (ASV) est contre-indiqué chez les patients atteints d’insuffisance cardiaque chronique symptomatique (New York Heart Association 2-4) avec une fraction d’éjection ventriculaire gauche réduite (FEVG≤45 %) et un syndrome d’apnées du sommeil modéré à sévère et à prédominance centrale (>50% d’évènements centraux).

Références :

  1. Crocker M et al. Patient Engagement Using New Technology to Improve Adherence to Positive Airway Pressure Therapy. Chest, 2016.
  2. Allen KY et al. The Clinician’s Guide to PAP Adherence. American Association for Respiratory Care, 2009.
  3. Price Waterhouse Coopers. Empowering the sleep apnoea patient: A study of how myAir users behave better. 2016.
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]