Comment traiter les patients souffrant d’apnée centrale du sommeil ? | ResMed

Comment traiter les patients souffrant d’apnée centrale du sommeil ?

Découvrez comment la solution de ventilation auto-asservie (VAA ou ASV)* de ResMed favorise l’harmonie, la sécurité et le confort.

Comprenez le fonctionnement de notre algorithme de ventilation auto asservie PaceWave™

Cliquez pour découvrir la réaction de l’algorithme à des évènements respiratoires

L’algorithme PaceWave procure

PaceWave se synchronise avec le profil respiratoire du patient pour proposer une expérience thérapeutique confortable et adaptée.1

En savoir plus

PaceWave normalise la respiration des patients.1,2 Le traitement par ventilation auto-asservie stabilise également les variables physiologiques associés à la respiration tels que la fréquence respiratoire et le niveau d’oxygène.3-6

En savoir plus

La synchronisation entre l’appareil et la respiration spontanée du patient améliore l’observance1 et génère un traitement harmonieux.

En savoir plus

Quand pouvez-vous prescrire un traitement par ventilation auto-asservie ?

Recommandations de l’ERS sur le traitement des troubles respiratoires centraux pendant le sommeil

shema-prescription-pacewave-fr

Pour aller plus loin

Appareil de ventilation auto-asservie* (VAA, ou ASV en anglais) pour le traitement de l’apnée centrale du sommeil, avec ou sans apnée obstructive du sommeil.

Découvrir

Découvrez notre brochure sur le traitement par ASV avec notre appareil AirCurve™ 10 CS PaceWave™.

Télécharger le PDF (anglais)

La ventilation auto-asservie* (ASV en anglais) offre des bénéfices cliniques significatifs pour les patients présentant un syndrome d’apnées centrales du sommeil.

En savoir plus

* Le traitement par ventilation auto-asservie (VAA ou ASV) est contre-indiqué chez les patients atteints d’insuffisance cardiaque chronique symptomatique (New York Heart Association 2-4) avec une fraction d’éjection ventriculaire gauche réduite (FEVG ≤ 45 %) et un syndrome d’apnées du sommeil modéré à sévère et à prédominance centrale (> 50 % d’évènements centraux).

Références :  

  1. Pépin JL et al. Adherence to positive airway therapy after switching from CPAP to ASV: a big data analysis. Clin Sleep Med. 2018;14(1):57-63. 
  2. Cistulli PA, Armitstead J, Pepin JL, Woehrle H, Nunez CM, Benjafield A, Malhotra A. Short-term CPAP adherence in obstructive sleep apnoea: a big data analysis using real world data. Sleep Med. 2019 Jan 11. Pi:S1389-9457(18)30797-4. 
  3. Carnevale et al. Effectiveness of Adaptive Servo-Ventilation in the treatment of hypocapnic central sleep apnoea of various etiologies Sleep Medicine 2011 Dec;12(10):952-8 
  4. Allan et al. Efficacy of adaptive servo ventilation in treatment of complex and central sleep apnoea syndromes Chest 2007;132:1839-46 
  5. Morgenthaler et al. Adaptive servoventilation versus noninvasive postive pressure ventilation for central, mixed and complex sleep apnoea sydromesSleep 2007 ; 30(4) :468-75 
  6. Brown et al. A retrospective case series of adaptive servoventilation for complex sleep apnoeaJ Clin Sleep Med 2011 ;7(2):187-95 
  7. Randerath W et al. Definition, discrimination, diagnosis and treatment of central breathing disturbances during sleep ERJ Express. Publié le 5 décembre 2016 en tant que doi : 10.1183/13993003.00959.-2016  
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]