Foire aux questions

FAQ

La plupart des patients sous traitement dorment la bouche fermée ; cependant, certains ont une respiration buccale, ou ouvrent la bouche au cours de la nuit. Ces fuites buccales diminuent la performance du traitement et le rendent inconfortable. Il est possible d’utiliser les accessoires suivants :

  • Un humidificateur peut améliorer votre confort en chauffant et en humidifiant les voies aériennes de manière à éviter d’assécher vos muqueuses ou à décongestionner votre nez. Ceci permet de contrôler certaines fuites et de limiter les ouvertures de bouche.
  • Un circuit chauffant peut aussi permettre de réchauffer l’air, et rendre votre traitement plus agréable.
  • Un masque facial couvrant à la fois le nez et la bouche pourra empêcher l’apparition de fuites d’air par la bouche.

Oui, mais nous vous conseillons de laver plus souvent le masque et le circuit respiratoire. Si les symptômes persistent, consultez votre médecin.

Dans la mesure où le nez est un point d’entrée très efficace pour le traitement par pression positive, il est nécessaire qu’il soit bien dégagé. Vous pouvez avoir recours à un décongestionnant nasal après en avoir discuté avec votre médecin. Vous pouvez peut-être essayer un masque facial notamment si vous ne souhaitez pas recourir en permanence à ces produits décongestionnants.

Si l’air respiré dans le masque est froid et gêne votre sommeil, parlez-en à votre médecin ou à votre prestataire de service. Il pourra peut-être vous conseiller l’ajout d’un humidificateur et/ou d’un circuit chauffant.

Au début du traitement, la plupart des patients ont la sensation d’avoir à pousser contre le débit d’air au moment de l’expiration. Il faut un peu de temps pour s’habituer.

Pour ceux qui ont du mal à s’habituer, les appareils de pression positive ResMed disposent de la fonction de rampe. Cette fonction permet de vous endormir à une pression moins élevée ; au bout d’un certain temps, votre appareil atteint graduellement la pression de traitement requise. Vous pouvez aussi envisager l’essai d’un appareil de PPC AutoSet ou d’un appareil à deux niveaux de pression.

Certains appareils de PPC bénéficient d’un mode de confort à l’expiration qui abaisse légèrement la pression à chaque expiration.

Vous pourrez ainsi vous endormir plus facilement.

Parlez-en à votre médecin ou à votre prestataire de service !

Si vous êtes traité par PPC ou avec un appareil à deux niveaux de pression, cela peut indiquer que la pression utilisée est insuffisante pour corriger votre apnée du sommeil. Une légère augmentation de la pression peut résoudre ce problème. Sinon, certains appareils ResMed disposent d’une alarme de masque qui vous prévient en cas de retrait involontaire du masque. Discutez-en avec votre médecin ou votre prestataire de service !

Oui, c’est possible si vos besoins évoluent :

  • perte de poids
  • prise de somnifère

Demandez conseil à votre médecin ou à votre prestataire de service

Votre PPC peut maintenant être connectée ce qui permet à votre prestataire de service de suivre votre traitement au quotidien à distance pour une meilleure qualité de soins. Grâce à ce système votre prestataire de service pourra également connaître l’état de votre dispositif, identifier les problèmes de traitement ainsi que les causes de dysfonctionnements éventuels.

myAir™ est un site internet conçu pour vous apporter un soutien personnalisé afin de vous aider à profiter au mieux de votre traitement. Vous pourrez accéder aux données de votre PPC ainsi qu’à des conseils personnalisés.

Connectez vous à https://myair.resmed.eu