Qu'est-ce que le traitement par ventilation non invasive et invasive?

La ventilation mécanique est destinée à améliorer les échanges d’oxygène et de dioxyde de carbone entre votre sang et l’air de vos poumons et ainsi vous permettre de respirer plus facilement.1

Si vous avez une maladie respiratoire, vous pouvez avoir des difficultés pour respirer correctement. Lorsque vous inspirez, vos poumons peuvent ne pas absorber suffisamment d’oxygène (O2), et lorsque vous expirez, vous pouvez avoir du mal à éliminer le dioxyde de carbone (CO2).

La ventilation mécanique peut aider vos poumons à échanger plus efficacement l’oxygène et le dioxyde de carbone. Votre médecin peut décider que vous avez besoin d’une ventilation à domicile si vous présentez, entre autres, les signes et symptômes suivants :

  • De l’essoufflement;
  • De la somnolence diurne;
  • Un niveau d’oxygène trop bas ou un niveau trop élevé de dioxyde de carbone dans le sang.

Le type de ventilation le plus couramment utilisé dans les hôpitaux et à domicile est la ventilation non invasive.

Avec la ventilation non invasive, vous portez un masque qui est relié par un circuit respiratoire à un appareil de ventilation portable. On peut vous prescrire une ventilation à utiliser pendant le sommeil et pendant la journée.

Avantages de la ventilation non invasive

La ventilation non invasive offre un certain nombre d’avantages si vous souffrez d’une maladie respiratoire.

A l’hôpital, elle peut aider à :

  • Accélérer le rétablissement1 (amélioration de la récupération des muscles respiratoires);
  • Réduire les complications et les coûts;
  • Vous permettre de rentrer chez vous plus tôt.1

A la maison, elle peut vous aider à :

  • Diminuer l’essoufflement;
  • Réduire le risque de réadmission à l’hôpital;
  • Améliorer votre qualité de vie et votre survie. 2,3,4

Références :

  1. Osadnik CR et al. Non-invasive positive pressure ventilation for treatment of respiratory failure due to exacerbations of chronic obstructive pulmonary disease. Cochrane Database Syst Rev. 2004;CD004104.
  2. Galli JA et al. Home NIV use following acute hypercapnic respiratory failure in COPD. Respi Med. 2014;108(5):722-8.
  3. Köhnlein T et al. Non-invasive positive pressure ventilation for the treatment of severe stable chronic obstructive pulmonary disease – A prospective, multicentre, randomized, controlled clinical trial. Lancet Respir Med. 2014;2:698-705.
  4. Duiverman ML et al. Two-year home-based nocturnal non-invasive ventilation added to rehabilitation in chronic obstructive pulmonary disease. Respir Res. 2011;12(112).