Démarrer avec le bon masque

La qualité de votre traitement par PPC dépend en partie du choix du masque. Comment choisir la bonne option parmi la multitude de styles et de tailles de masque à votre disposition ?

Quels sont les types de masque disponibles ? Quelles sont leurs différences ?

Il y a trois types de masque principaux : masques faciaux, masques nasaux et masques narinaires. Il y a également deux types de conception : tuyau vers le haut (connexion haute) ou tuyau vers le bas (connexion basse). Le bon masque est celui qui est confortable, qui convient à votre mode de vie et fournit une bonne étanchéité pour un traitement efficace.

Comment puis-je savoir le type de masque qui me convient le mieux ?

Le type de masque qui vous convient le mieux dépend en grande partie de vos propres besoins et préférences. Nous vous recommandons de solliciter les conseils de votre médecin ou de votre prestataire de santé à domicile et d’essayer divers types de masque pour déterminer celui qui vous convient le mieux. Il est important de choisir un masque confortable pour garantir une utilisation régulière. Lorsque vous essayez un masque, tenez compte des éléments suivants :

  • Quelles est votre anatomie, votre capillarité au niveau du visage ? Portez-vous des lunettes ? Êtes-vous claustrophobe ? Aimez-vous lire et regarder la télévision lorsque vous portez votre masque ? etc.
  • Parlez à d’autres utilisateurs de masques.
  • Quelle est votre position préférée pour dormir ? Avez-vous le sommeil agité ?

Choisissez un masque facial si vous avez tendance à respirer par la bouche.

Découvrez notre gamme de masques pour PPC

airfit-20-series-masks-resmed

Gamme AirFit™ 20

Avec un design inspiré des masques les plus populaires de ResMed et des technologies innovantes de bulles à base de silicone ou de mousse, la gamme Air20 offre un large choix de masques pour les patients apnéiques.

airfit-30-series-masks-resmed

Gamme AirFit™ 30

Les masques de la gamme AirFit 30 sont conçus pour privilégier la liberté. La conception ultra compacte vous permet de dormir plus librement, de bouger plus facilement et de rester proches de vos êtres chers. Redécouvrez un sommeil plus naturel sans compromettre l’ajustement ou le confort. Redécouvrez la liberté d’être vous-même.

Peau sensible ? Irritation ? Marques rouges ? Nous pouvons vous aider

Les bulles de nos masques sont fabriquées à partir de silicone, un matériau hypoallergique utilisé dans les appareils et les dispositifs médicaux. Les véritables réactions allergiques au silicone sont extrêmement rares. Certaines personnes présentent des irritations cutanées, des lésions de pression et des ampoules lorsqu’elles portent des masques. Cependant, ces problèmes ont souvent une autre cause.

Si vous souffrez de douleurs ou d’irritation, considérez les raisons suivantes :

  • Votre harnais est trop lâche ou trop serré. Essayez de réajuster les sangles : le masque doit être aussi lâche que possible tout en créant une étanchéité.
  • Votre masque est mal ajusté car le type ou la taille du masque ne sont pas les bons. Lisez le manuel utilisateur du masque pour bien comprendre la procédure d’ajustement ou demandez à votre médecin ou prestataire de santé son avis sur d’autres modèles et styles de masque.
  • Votre masque est usé. Inspectez la bulle ou l’entourage rigide du masque pour détecter des signes d’usure ou de rigidité ou des fissures et remplacez toutes les pièces qui sont en mauvais état.
  • Votre masque est sale : le silicone peut absorber des contaminants comme les huiles, la sueur, la saleté et les crèmes au contact de votre peau et un contact prolongé avec ces contaminants peut irriter la peau.

Si vous souhaitez en savoir plus sur l’AirTouch F20, notre masque facial à bulle en mousse, consultez la page produit maintenant.

Quelle est la bonne méthode d'ajustement du masque ?

Demandez conseil à votre médecin du sommeil ou votre prestataire de santé pour vous aider à ajuster correctement votre masque au début de votre traitement. Veuillez noter que le manuel utilisateur du masque contient également des instructions complètes pour l’ajustement. En règle générale, les facteurs suivants affectent l’ajustement :

Position

L’ajustement d’un masque dépend en grande partie de votre position. Un masque bien ajusté lorsque vous êtes assis n’est pas forcément bien ajusté lorsque vous êtes allongé. En effet, les muscles faciaux se détendent en position allongée et se relâchent encore plus lorsque vous êtes endormi. Il vaut toujours mieux ajuster le masque lorsque vous êtes en position pour dormir ; que vous dormiez dans un lit sans oreillers ou dans un fauteuil inclinable, vous devez ajuster votre masque dans votre position de sommeil habituelle.

cpap-masks-size

Taille

Si vous ne pouvez obtenir une étanchéité satisfaisante qu’en serrant le masque au point de ne plus être à l’aise, la taille de votre masque n’est peut-être pas la bonne. La taille requise peut varier d’un masque à un autre. Adressez-vous à votre prestataire de santé ou à un spécialiste du sommeil pour obtenir le masque avec la bonne taille.

Taille

Votre masque doit être aussi lâche que possible tout en créant une étanchéité. Si vous pensez que la sangle du harnais est trop lâche ou trop serrée, essayez de la réajuster ou remplacez votre harnais s’il est trop vieux ou usé.

Si vous avez des problèmes pour ajuster votre masque, veuillez consulter les directives du manuel utilisateur ou adressez-vous à votre prestataire de santé.

Si votre masque est correctement ajusté mais n’est toujours pas confortable vous avez peut-être besoin d’un autre type de masque. ResMed propose des masques faciaux, des masques nasaux et des masques narinaires ; vous découvrirez que certains types et modèles de masque vous conviennent mieux que d’autres. Consultez ici toute la gamme de masques ResMed.

FAQ

Trouver le masque qui vous convient le mieux peut prendre du temps. Cette décision peut dépendre de votre façon de respirer pendant le traitement. Par exemple, respirez-vous par la bouche plutôt que par le nez ou avez-vous tendance à avoir le nez bouché ? Si vous savez que vous n’avez aucun problème pour respirer par le nez tout en portant un masque, vous devriez pouvoir utiliser un masque nasal ou un masque narinaire. Si vous respirez par la bouche, vous pouvez essayer un masque facial ou porter une mentonnière pour empêcher votre bouche de s’ouvrir pendant le sommeil.

Les fuites buccales se manifestent si vous dormez avec la bouche ouverte et que l’air s’échappe de votre bouche pendant le traitement. L’ouverture de votre bouche pendant le sommeil peut se produire par habitude ou parce que votre nez est bouché. Les fuites buccales peuvent être très inconfortables et engendrer une sécheresse buccale. (Elles sont

également très bruyantes et si elles ne vous réveillent pas, elles peuvent réveiller votre conjoint.) Si ces fuites ne sont qu’épisodiques, vous pouvez les prévenir en portant une mentonnière qui maintient votre bouche fermée ou en utilisant un humidificateur pour empêcher votre nez de se boucher. Si ces fuites sont régulières, un masque facial qui couvre le nez et la bouche peut vous convenir car même si vous respirez par la bouche pendant votre sommeil, il n’y aura pas de fuites.

Un bon masque vous permet d’obtenir une bonne étanchéité (pour éviter les fuites) sans compromettre votre confort. Les fuites buccales ou celles de votre masque nuisent à l’efficacité de votre traitement.

La meilleure façon d’obtenir une bonne étanchéité est d’ajuster le masque avant de connecter le circuit ou d’activer votre appareil de traitement. Essayer un masque lorsque le débit d’air est activé risque de tordre la bulle et provoquer des fuites.

Les plis de la bulle peuvent être très petits et difficiles à détecter et la plupart des personnes ont tendance à réagir en serrant trop le masque pour obtenir une bonne étanchéité, ce qui peut être très inconfortable. Le serrage excessif du masque peut également engendrer des fuites et doit par conséquent être évité.

Une fois que le masque est positionné correctement sur votre visage, activez le débit d’air. Vous pouvez éventuellement procéder à de petits ajustements avec l’appareil allumé pour garantir la qualité de l’étanchéité.

Il est normal que les premières poses du masque soient un peu plus longues. Vous pouvez utiliser un miroir ou demander à quelqu’un de vérifier le positionnement de la bulle.

Un mauvais ajustement est à l’origine de la majorité des problèmes que les patients peuvent avoir avec les masques. Chaque type de masque possède sa propre séquence d’ajustement. Veuillez suivre les étapes indiquées dans le manuel utilisateur ou les vidéos.

Une bonne accoutumance au masque est importante pour la réussite du traitement. Entraînez-vous pendant la journée à le mettre, à l’enlever et à le débrancher du circuit afin de développer votre capacité à le manipuler dans l’obscurité.

Ne vous inquiétez pas si vous n’arrivez pas à ajuster votre masque parfaitement au premier essai. Le processus prend du temps et vous trouverez graduellement une méthode d’ajustement qui vous conviendra.

N’oubliez pas non plus que votre prestataire de santé est à votre disposition pour vous aider à régler tous vos problèmes d’ajustement. Veuillez également le contacter si vous avez des problèmes pour obtenir une bonne étanchéité. Votre masque n’est peut-être pas le bon ou la taille n’est pas la bonne.

Votre objectif est un ajustement confortable qui ne soit ni trop lâche, ni trop serré. Si la taille du masque est incorrecte, vous aurez des difficultés à obtenir une bonne étanchéité et un bon confort.

Si votre masque vous pose des problèmes, veuillez consulter le manuel utilisateur pour vérifier que vous l’ajustez correctement. Vérifiez également l’absence de plis.
De nombreuses personnes portent des masques de différentes tailles. Si des fuites sont toujours présentes (en particulier au niveau de l’arête nasale pour un masque nasal ou facial), nous vous suggérons d’essayer une autre taille de masque.

Si vous êtes un homme, vous n’avez pas forcément besoin d’une taille plus grande ou si vous êtes une femme, vous n’avez pas forcément besoin d’une taille plus petite. La taille de votre masque dépend de l’anatomie de votre visage.

Si votre masque émet des bruits, c’est qu’il y a probablement une fuite. Même les masques les mieux ajustés ont des fuites mineures. Ces fuites sont cependant minimes et ne sont pas autour de l’orifice de ventilation. Vous pouvez gérer ces petites fuites en perfectionnant votre technique d’ajustement.

Si vous vous réveillez souvent avec des rougeurs ou des marques sur votre visage, essayez d’ajuster votre masque afin d’obtenir une bonne étanchéité sans augmenter la pression sur votre visage. Si l’ajustement n’est toujours pas satisfaisant, vous pouvez :

  • Vérifier la taille du masque.
  • Utiliser des housses souples disponibles pour les sangles du harnais, qui ajoutent une couche supplémentaire de protection.
  • Utiliser des patchs Gecko pour ajouter une couche de protection entre la bulle et votre peau.
  • Utiliser alternativement un masque nasal (qui couvre votre nez) et un masque narinaire (posé à l’entrée de vos narines). Vous pouvez ainsi alléger la pression sur les différentes parties de votre visage.
  • Que vous utilisiez un masque nasal ou facial, essayez la mousse à mémoire de forme AirTouch.

Veuillez consulter votre manuel utilisateur pour des astuces pouvant vous aider à résoudre tous les problèmes associés aux marques sur le visage. Si vous avez tout essayé et avez toujours des marques rouges sur votre visage, veuillez-vous adresser à votre prestataire de santé.

Il est important de nettoyer votre masque conformément aux instructions du manuel utilisateur, afin d’optimiser votre équipement et votre traitement.
Certains patients ont également tendance à conserver leurs équipements plutôt que de les renouveler.

Si c’est votre cas, vous courez le risque de ne pas profiter des dernières améliorations technologiques susceptibles d’améliorer votre traitement. ResMed est déterminée à améliorer en permanence ses produits et à les doter de fonctionnalités visant à garantir le traitement et le confort.

Apprenez comment et quand nettoyer et remplacer votre masque.

La traction sur le masque est exercée lorsque le circuit est tendu et tire sur le masque ce qui nuit à l’étanchéité et provoque des fuites. Si vous ne réalisez pas qu’il s’agit d’un problème de tension du circuit, vous risquez à tort de serrer encore plus le masque et d’engendrer d’autres fuites.

De nombreux masques sont conçus pour absorber un certain niveau de traction du circuit. Lorsque l’appareil est activé, tirez doucement sur le circuit pour connaître la sensation de tension sur le masque.

Changez de position lorsque vous êtes couché pour voir si votre circuit vous donne suffisamment de jeu pour bouger et pour connaître la longueur du circuit dont vous avez besoin. Le circuit court de la plupart des masques sont suffisamment flexible pour s’allonger un peu le cas échéant.

Référence :

  1. Etude clinique externe ResMed sur le confort et l’étanchéité de l’AirFit P30i, menée entre mai et juin 2018, sur 14 jours et 23 patients. ID A4387859.

Mentions légales :
Les masques et les appareils de traitement de l’apnée du sommeil par PPC ou APAP sont des dispositifs médicaux, consultez votre médecin pour plus d’information.
Fabricant : ResMed Pty Ltd.
Date de modifications : 08/2020.