FAQs utilisation, nettoyage et entretien

Trouvez les réponses aux questions que vos patients posent fréquemment sur le nettoyage et l’entretien des appareils, ainsi que des conseils d’utilisation des appareils et des solutions de voyage.

Aider les patients à utiliser un appareil de traitement

Il y a plusieurs explications possibles. Les suggestions suivantes devraient vous aider à identifier et résoudre le problème:

  • Vérifiez que l’appareil de votre patient est allumé et que le masque est ajusté correctement. Si vous n’êtes pas certain comment mettre en place le masque de votre patient, notre FAQ sur la mise en place du masque vous sera utile. Si votre patient a une fuite importante et la fonctionnalité Smart Stop/Start est activée, il est possible que l’appareil s’arrête automatiquement à cause de la fuite.
  • Vérifiez que la prise d’alimentation est complètement et correctement enfoncée dans l’appareil. Le bouton d’alimentation devrait être allumé si l’appareil est branché correctement.
  • Vérifiez qu’aucune couverture ni aucun autre objet ne couvre le bloc d’alimentation ou l’appareil.
  • Vérifiez l’état du filtre. S’il est bouché, remplacez-le.
  • Pour les appareils S9, vérifiez que le couvercle est correctement fermé. Si votre patient utilise un humidificateur, vérifiez que son couvercle est fermé et que le réservoir est correctement installé.
  • Vérifiez que le patient n’utilise pas le bouton marche/arrêt pour éclairer l’écran LCD pendant la nuit car cela interrompt le traitement.
  • Regardez si un message est affiché à l’écran. S’il y en a un, suivez les instructions pour l’effacer.
  • Essayez de débrancher et de rebrancher l’appareil.
  • Des problèmes de secteur peuvent de temps en temps provoquer l’arrêt de l’appareil. Demandez à votre patient de vérifier si d’autres appareils (p. ex. le réveil) se sont arrêtés au même moment.
  • Si votre patient utilise un appareil AirSenseTM 10 ou AirCurveTM 10, vous trouverez des informations utiles sur AirViewTM Remote Assist pour vous aider à résoudre le problème à distance.

Nous vous suggérons d’essayer les solutions suivantes:

  • Humidificateur. L’utilisation d’un appareil de ventilation pression positive ou d’un autre appareil de traitement de l’apnée du sommeil peut parfois provoquer la sécheresse et la congestion de la gorge, du nez et de la bouche. Le débit d’air généré par l’appareil est souvent supérieur au débit d’air que le corps de votre patient peut humidifier de lui-même. Les humidificateurs et les circuits chauffants peuvent augmenter la quantité d’humidité de l’air respiré par votre patient ce qui permet de réduire ces symptômes et rend le traitement plus confortable.
  • Décongestionnant nasal. Les allergies nasales et la congestion peuvent forcer le patient à respirer par la bouche pendant la nuit. Cela entraîne une sécheresse de la gorge et de la bouche et a un effet négatif sur le traitement de l’apnée du sommeil. Un décongestionnant nasal ou des antihistaminiques peuvent soulager ce problème.
  • Mentonnière. Si votre patient souffre de sécheresse nasale et buccale pendant le traitement de l’apnée du sommeil, il dort peut-être la bouche ouverte. Une mentonnière peut résoudre ce problème en maintenant la bouche de votre patient fermée tout au long de la nuit.
  • Masque facial. Des allergies nasales chroniques ou d’autres problèmes nasaux comme un septum dévié nuisent à la respiration par le nez. Les masques faciaux sont une solution possible car ils garantissent que vos patients reçoivent leur traitement qu’ils respirent par la bouche ou par le nez.

Nous vous recommandons de proposer à votre patient les solutions suivantes:

  • L’option “Rampe”. La fonction Rampe a pour but de rendre le traitement plus confortable. Elle permet au patient de commencer le traitement en douceur chaque nuit en réglant l’appareil sur une pression inférieure à celle prescrite et l’augmente lentement pour atteindre le niveau prescrit au bout de 45 minutes au maximum. L’utilisation de la rampe signifie que l’appareil prend plus longtemps pour atteindre la pression prescrite et votre patient à plus de temps pour s’endormir confortablement. Avec les appareils AirSense 10, nous recommandons l’utilisation de la fonctionnalité Rampe Auto qui détecte automatiquement lorsque votre patient s’endort et bascule automatiquement sur la pression de traitement.
  • Appareils de traitement APAP. Si les besoins en pression de votre patient varient tout au long de la nuit, un appareil de la gamme AutoSet™ ResMed est probablement une solution adaptée. Ces appareils ajustent automatiquement la pression tout au long de la nuit au gré des besoins respiratoires spécifiques de votre patient.
  • Fonction EPR. Les appareils ResMed possèdent un mode de confort à l’expiration (EPR) qui réduit la pression lorsque votre patient expire. Ainsi, votre expiration peut devenir plus naturelle et confortable. Ce mode de confort à l’expiration peut être paramétré sur la Rampe afin d’apporter plus de confort lors l’endormissement.
  • Rappelez à vos patients que l’accoutumance au traitement prend du temps et qu’ils doivent être persévérants. La plupart des patients ont besoin d’un certain temps pour s’habituer à un appareil de PPC et à un masque et être à l’aise. Certains patients portent leur masque et allument l’appareil pendant la journée, par exemple lorsqu’ils regardent la télévision, pour mieux s’habituer.

Certaines personnes ont des problèmes de ballonnements lorsqu’elles utilisent une PPC, en particulier au début du traitement. Si votre patient a des problèmes de ballonnements, nous suggérons les solutions suivantes.

  • Demandez à votre patient d’essayer de ne pas avaler l’air. Si votre patient commence pour la première fois un traitement pour l’apnée du sommeil, il a peut-être tendance à avaler l’air plutôt qu’à respirer normalement. Avaler l’air provoque des ballonnements. Votre patient doit s’efforcer de respirer le plus normalement possible lorsqu’il utilise un appareil de traitement.
  • Essayez votre patient sur une APAP (pression positive automatique). Si les besoins en pression de votre patient varient tout au long de la nuit, un appareil de la gamme AutoSet™ ResMed est probablement une solution adaptée. Ces appareils ajustent automatiquement la pression tout au long de la nuit au gré des besoins respiratoires spécifiques de votre patient. En ajustant la pression en fonction des besoins, un appareil AutoSet peut aider à réduire les ballonnements.

Votre patient doit poser l’appareil sur une table de nuit stable. Lorsqu’il est utilisé, l’appareil ne doit pas être posé dans un tiroir ni par terre. La zone autour de l’appareil doit être sèche et propre, sans literie, vêtements ou autres objets susceptibles d’obstruer l’entrée d’air ou de recouvrir le bloc d’alimentation.

Le mode Économie d’énergie est conçu pour réduire la consommation. Ce mode est activé en appuyant sur le bouton Marche/Arrêt pendant 3 secondes. Nous conseillons d’attendre au moins 2 minutes après la fin du traitement si votre patient souhaite toujours débrancher l’appareil.

Si vous utilisez le télémonitorage pour suivre les données de votre patient, l’appareil doit toujours être allumé pour permettre l’envoi des données.

Aider les patients à nettoyer leurs humidificateurs

Un entretien et un nettoyage réguliers garantissent le bon fonctionnement de votre humidificateur et rendent votre traitement plus agréable. Les réponses aux questions les plus fréquemment posées à propos du nettoyage de votre humidificateur sont disponibles ici.

Votre guide d’utilisation contient des instructions de nettoyage spécifiques de votre appareil et de ses composants. Vous pouvez télécharger une copie du guide d’utilisation à partir de la page Assistance de votre humidificateur.

En règle générale, vous devez laver le réservoir chaque jour dans de l’eau chaude avec un détergent doux. Vous devez ensuite le rincer avec de l’eau propre et le laisser sécher à l’abri de la lumière directe du soleil. Chaque mois, vous devez inspecter l’état du réservoir. Si un de ses composants est fendu, opaque ou piqué, le réservoir doit être remplacé.

Veuillez ne pas utiliser les produits suivants pour le nettoyage de votre humidificateur car ils sont susceptibles de l’endommager et de raccourcir sa durée de vie :

  • solutions à base d’eau de javel, de chlore, d’alcool ou d’ammoniaque ;
  • savons hydratants, antibactériens ou à base de glycérine ;
  • adoucissants ou produits de détartrage non autorisés.

Les instructions de nettoyage de l’humidificateur chauffant ResMed sont les suivantes :

Chaque jour

  1. Après les avoir démontés, nettoyez le couvercle, la plaque et la base à l’eau tiède avec un détergent doux.
  2. Rincez-les soigneusement à l’eau claire et laissez-les sécher à l’abri de la lumière directe du soleil.

Chaque mois

  1. Retirez le joint du couvercle et nettoyez-le à l’eau tiède avec un détergent doux.
  2. Essuyez l’extérieur de l’humidificateur avec un chiffon humide et un détergent doux.

Il est également possible de passer le couvercle, la plaque et la base (après les avoir démontés) au lave-vaisselle avec un cycle délicat ou spécial verre (panier du haut uniquement). Si vous remarquez des dépôts de calcaire dans le réservoir, vous pouvez le nettoyer à l’aide d’une solution composée d’une mesure de vinaigre d’alcool blanc et de 10 mesures d’eau.

Veuillez consulter votre guide d’utilisation du circuit respiratoire pour des instructions détaillées sur son nettoyage.

En règle générale, vous devez, chaque jour, détacher le circuit respiratoire en tirant sur le manchon au niveau des surfaces rugueuses. Suspendez-le dans un lieu propre et sec jusqu’à la prochaine utilisation.

Veuillez noter :

  • Ne pas suspendre le circuit respiratoire à la lumière directe du soleil afin d’éviter qu’il ne durcisse ou ne se fissure avec le temps.
  • Ne pas laver le circuit respiratoire dans une machine à laver ou dans un lave-vaisselle.

Chaque semaine, vous devez débrancher le circuit respiratoire de l’appareil et du masque, en tirant sur les surfaces rugueuses du manchon, puis le laver à l’eau tiède en utilisant un détergent doux. Vous devez ensuite rincer le circuit correctement puis le suspendre dans un endroit sec et propre pour le séchage. Avant la prochaine utilisation, raccordez à nouveau le circuit respiratoire à la sortie d’air et au masque.

Si vous avez des questions supplémentaires sur le nettoyage de votre humidificateur et des accessoires, veuillez consulter votre prestataire de soins.

ResMed a recommandé et validé des procédures pour le nettoyage et la désinfection des humidificateurs chauffants à usage multiple dans un laboratoire du sommeil, une clinique ou un hôpital. Veuillez vous référer à notre guide de désinfection des humidificateurs ResMed pour ces instructions.

Veuillez noter que les étapes de désinfection varient d’une région à l’autre. Par conséquent, chaque établissement de santé doit consulter ses propres procédures avant d’exécuter celles qui figurent dans ce guide.

Appareils et cartes SD

Est-ce que vos patients ont des questions sur la carte de données utilisée dans leurs appareils de traitement ? Les réponses aux questions fréquemment posées à propos des données de l’appareil sont disponibles ici.

L’espace de stockage nécessaire varie en fonction des appareils. Par exemple, sur une S9, une carte SD de 1 Go permet de stocker facilement 365 jours de données d’utilisation, 30 jours de données détaillées et 7 jours de données haute résolution. Vous pouvez stocker jusqu’à 365 jours de données d’utilisation et 30 jours de données détaillées et haute résolution sur tous les appareils de traitement AirSense 10 ou AirCurve 10

Non. Ces cartes SD sont compatibles avec leur appareil, si elles sont utilisées avec un adaptateur, mais elles n’ont pas été homologuées conformément à la norme de sécurité des équipements électriques médicaux CEI 60601-1 pour ce type d’appareil de traitement. Par conséquent, ResMed recommande d’éviter leur utilisation.

Non. Les cartes «Secure Digital High Capacity» (SDHC) ainsi que les cartes mini et micro SDHC, et les cartes SDXC, ne fonctionnent avec aucun appareil de traitement des troubles respiratoires du sommeil ResMed.

Sur les appareils de traitement AirSense 10 et AirCurve 10, vous devez ouvrir le couvercle de la carte SD pour accéder à la carte. Pour sortir la carte SD, appuyez dessus puis relâchez. Vous pouvez alors tirer la carte. Pour insérer la carte SD, introduisez-la dans l’appareil jusqu’à ce qu’elle s’enclenche. Nous recommandons l’insertion de la carte SD avec l’appareil hors tension. Il est également possible d’insérer la carte SD lorsque l’appareil est allumé mais ne fournit pas de traitement. Si la carte doit être sortie de l’appareil pour vérifier les données, veuillez attendre au moins deux minutes après l’arrêt du traitement.

Sur tous les AirSense 10 et AirCurve 10, un voyant à côté de la fente de la carte SD signale lorsqu’il est possible d’enlever la carte. Lorsque le voyant clignote, vous devez attendre avant de sortir la carte. Vous pouvez sortir la carte SD lorsque le voyant est éteint.

Vous devez utiliser une carte SD fournie par ResMed car sa conformité aux normes de sécurité légales a été homologuée.

ResMed a sélectionné plusieurs cartes SD conformes aux normes de sécurité (p. ex.: CEI 60601-1) et les fournit avec ses appareils de traitement ou en tant qu’accessoires. Certaines cartes SD disponibles sur le marché ne sont pas conformes aux exigences réglementaires ou n’ont pas été testées et validées pour une utilisation avec les appareils de la gamme Air10.

Voyager avec les appareils ResMed

Oui. ResMed propose une alimentation 90 W qui peut être utilisée pour brancher un appareil de traitement des troubles du sommeil ResMed et son humidificateur à l’alimentation du secteur. Si votre patient n’a pas besoin d’un humidificateur, l’alimentation 30 W, plus petite et légère, peut s’avérer plus pratique ; elle est disponible pour les appareils de traitement S9 uniquement.

Ces alimentations peuvent être branchées aux prises murales configurées pour transmettre un courant alternatif, mais elles ne peuvent pas être utilisées avec du courant continu. Les patients qui ont besoin de brancher leur appareil de traitement des troubles du sommeil sur la batterie d’une voiture ou d’un bateau, ou sur une batterie de ce type devront utiliser le convertisseur CC.

Oui. ResMed propose un convertisseur CC que les patients peuvent utiliser pour brancher leur appareil de traitement des troubles du sommeil sur la batterie d’une voiture ou d’un bateau ou sur une batterie de ce type. Sachez toutefois que les convertisseurs CC ne peuvent pas être utilisés avec les respirateurs.

Oui. Notre circuit respiratoire SlimLine est l’un des circuits respiratoires les plus fins et les plus flexibles disponibles sur le marché. Il est 40 % plus léger, 20 % plus fin et prend 35 % moins de place qu’un circuit respiratoire de PPC classique ; il est le compagnon idéal en voyage. Grâce à son design épuré, les patients peuvent bouger plus librement dans leur lit sans créer de tension sur le masque ni perturber sa stabilité et son étanchéité.

Disponible uniquement pour la gamme S9, l’alimentation 30 W est également idéale pour voyager. Elle est plus petite et plus légère que l’alimentation 90 W, fournie de série avec tous les appareils de PPC de la gamme S9. L’alimentation 30 W est parfaitement adaptée aux patients qui n’ont pas besoin d’un humidificateur chauffant H5i™, mais cherchent une solution d’alimentation légère et pratique pour leurs appareils de traitement lorsqu’ils voyagent.

Les sacs de transport S9™, AirSense 10 et AirCurve 10 sont de parfaits compagnons de voyage pour les appareils de traitement ResMed. Ce sac solide et pratique protège l’appareil de traitement, l’humidificateur, le circuit respiratoire et le masque lorsque les patients sont en voyage. Il comporte également un compartiment pour les accessoires tels que les lingettes nettoyantes ou les filtres de rechange.

Nos sacs de voyage sont matelassés, faciles à ranger et peuvent être portés à la main grâce à leurs poignées ou à l’épaule avec leur bandoulière.

Nous proposons des sacs de voyage solides et sur-mesure pour nos respirateurs AstralTM, StellarTM et EliséeTM et leurs accessoires. Tous nos sacs peuvent être attachés à un lit ou un fauteuil roulant, tout en laissant l’interface utilisateur accessible afin que les patients et leurs soignants puissent voir et accéder aux alarmes et aux commandes sans avoir à enlever l’appareil du sac.

La sacoche de transport Astral™ protège le ventilateur support de vie Astral et ses accessoires lors que votre patient se déplace. La sacoche de transport est facile à transporter à la main ou en sac à dos grâce à ses bretelles larges et confortables. L’interface utilisateur est entièrement accessible lorsque le ventilateur se trouve dans la sacoche et les systèmes d’alarme de l’Astral fonctionnent à l’intérieur de la sacoche de transport à un volume compris entre 45 et 75 dBA (en cinq réglages) pour plus de sécurité et de tranquillité d’esprit.

La sacoche de transport Stellar™ offre à votre patient la garantie d’une protection solide et adaptée contre les chocs, la poussière et l’eau.

La sacoche de transport EliséeTM protège le respirateur Elisée™ 150 et ses accessoires lorsque votre patient est en voyage, mais aussi au quotidien.